Apple par

Microsoft soutient Epic Games dans son combat face à Apple

Apple plus que jamais sous le feu des critiques. Cette fois-ci, c’est Microsoft s’associe à Epic Games en s’attaquant à la marque à la pomme, accusée de détenir un monopole. Ce qui est plutôt cocasse compte tenu du rachat d’Activision – Blizzard par la firme de Redmond pour 69 milliards de dollars…

Microsoft soutient Epic Games dans son combat face à Apple

Critiques sévères

La firme de Redmond a déposé un amicus curiae dans le cadre du procès en appel dans lequel les avocats d’Epic vont tenter d’obtenir un jugement sévère sur l’App Store. Epic essaye toujours d’obtenir le droit légal de placer son propre système de paiement in-app dans les applications iOS. L’éditeur souhaite aussi ne pas être contraint de passer par la boutique d’Apple, ce qui lui permettrait d’installer un Epic Game Store sur les iPhone.

Les avocats de Microsoft estiment que « les problèmes antitrust potentiels vont bien au-delà du jeu » et dénoncent « l’extraordinaire pouvoir de garde-barrière » d’Apple. « Le commerce en ligne et les connexions interpersonnelles passent de manière significative, et parfois prédominante, par les appareils iOS. Peu d’entreprises, peut-être aucune depuis AT&T à l’apogée de son monopole téléphonique, ont contrôlé le tuyau par lequel s’écoule une gamme aussi énorme d’activités économiques. » Et de continuer : « Apple offre des paiements mobiles, de la musique, des films et de la télévision, de la publicité, des jeux, le suivi de la santé, la navigation Web, la messagerie, le chat vidéo, les informations, le stockage dans le cloud, les livres électroniques, les appareils domotiques, les wearables, et plus encore. » Bref, Microsoft ne mâche pas ses mots.

Partage(s)
4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivez-nous
Rechercher
Top 5 articles du mois