Opérateurs par

Les réseaux mobiles pourraient saturer dès 2021 sans la 5G

Ou comment pousser la France à adopter massivement la 5G. Dans une interview accordée aux Échos, Nicolas Guérin, le président de la Fédération française des télécoms (FTT) a annoncé que les réseaux mobiles pourraient saturer dès 2021 si la 5G n’était pas là. « Sans la 5G, les réseaux pourraient saturer dès l’an prochain dans certains grands quartiers d’affaires ou aux abords de certaines gares », indique Nicolas Guérin. « Je vous laisse imaginer la réaction de nos concitoyens si la qualité du service venait à se dégrader », ajoute-t-il.

Les réseaux mobiles pourraient saturer dès 2021 sans la 5G

Les réseaux des opérateurs a déjà été soumis à rude épreuve avec la crise sanitaire. En 2019, il y avait eu 60.000 téléconsultations de médecins. En 2020, plus de 500.000 rien que sur la dernière semaine du mois du mars. Les usages téléphoniques ont grimpé de 15% depuis le début du reconfinement, l’usage de la 3G/4G de 30%, et de la télévision, 20%.

Il a également évoqué le déploiement de la fibre. . Le président de la FTT indique que le rythme des travaux avait chuté de 70% au premier confinement. La situation s’est améliorée en ce second confinement. Mais il y a tout de même deux problèmes. Les gestes barrières, qui ralentissent la production de 20 à 30%. Et les assemblées générales de copropriété, qui ne peuvent pas se tenir. Ce sont elles qui autorisent la fibre à arriver dans les immeubles. «Nous aurons donc du retard, entre six mois et un an», estime le président de la FTT.

Partage(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *