Apps & Jeux iOS par

Dans un Uber, c’est le masque ou le ban

La firme de transports Uber reprend peu à peu du service dans le monde entier. Mais puisque le coronavirus n’a toujours pas disparu, il est désormais obligatoire de porter un masque dans les véhicules, a annoncé la firme américaine il y a quelques jours. Chauffeurs comme utilisateurs sont concernés par cette mesure.

mask uber driver chauffeur - Dans un Uber, c’est le masque ou le ban

Si les chauffeurs sont logiquement encore plus contraints que les passagers, ces derniers risquent pourtant gros. Si vous n’en portez pas, vous pourrez en effet être signalé par le conducteur. D’abord, l’utilisateur va recevoir un avertissement. S’il persiste lors d’une prochaine course, il pourra être banni de l’application. Quant aux chauffeurs, ils ont pour obligation de prendre un selfie en portant leur masque. Une intelligence artificielle fait ensuite remonter l’information. S’ils n’ont ni masque, ni paroi de séparation entre l’avant et l’arrière du véhicule, l’utilisateur peut refuser la course.

Sachin Kansal, directeur produit chez Uber, a confié lors de sa conférence sur le sujet : « L’auto-certification, c’est bien, mais des fois la vérification c’est très important ». Les mesures annoncées resteront effectives jusqu’à minimum fin juin. Uber a réalisé une perte de 2,9 milliards de dollars lors du dernier trimestre. La firme a d’ailleurs licencié pas moins de 3500 employés par visioconférence récemment.

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱