Autres sujets

BIM : du numérique pour le bâtiment

Partage(s)

Depuis la mise en place du Plan de Transition Numérique dans le Bâtiment (PTNB) par le gouvernement en 2014, le monde du bâtiment a connu une réelle avancée en ce qui concerne le numérique. Les métrés Allplan BIM et maquettes numériques prolifèrent, améliorant la qualité des travaux et réduisant les coûts de construction, d’exploitation et de maintenance.

BIM batiment 1024x643 - BIM : du numérique pour le bâtiment

Quelles sont les causes de ces avancées ?

L’évolution numérique dans le bâtiment peut s’expliquer de deux manières. D’une part, la régulation thermique 2012 entrée en vigueur dans le tertiaire en 2011 et dans le résidentiel en 2013 a élevé considérablement les exigences techniques des chantiers de construction. En effet, les nouveaux bâtiments doivent, depuis cette régulation, respecter une consommation de 50 kWh/m2/an, une requête qui a fortement influencé cette révolution numérique.

D’autre part, le Plan de Transition Numérique dans le Bâtiment (PTNB) établi par Sylvia Pinel en 2014 dans le cadre du plan de relance de la construction à grandement accéléré le développement des outils numériques et informatiques dans le domaine du bâtiment.

BIM, la maquette numérique 3D

Les plus grandes avancées numériques depuis ces mesures sont incontestablement les maquettes numériques 3D, appelées BIM selon l’expression anglophone Building Information Modeling, ou modélisation des données du bâtiment en français.

Les maquettes numériques 3D ont en effet révolutionné les techniques de conception, de construction, d’exploitation et de maintenance des bâtiments en permettant une collaboration étroite entre les différents acteurs du projet autour de la maquette.

Architectes, maîtres d’ouvrage, bureau d’études, gestionnaire du patrimoine, industriels de la construction, artisans… Tous les domaines nécessaires à la réalisation du bâtiment et de sa maintenance sont pris en compte afin d’apporter une approche globale à chacun.

Un avantage pour tous

Le numérique dans le bâtiment est donc un avantage pour tous. Il permet à chacun de prendre du recul sur le projet, et de prendre en compte les éléments externes à son domaine de spécialisation, permettant ainsi d’apporter une dimension globale à l’ingénierie du bâtiment en question.

La particularité collaborative de ces maquettes leur permet également de s’enrichir au cours de la réalisation grâce aux multiples apports fournis par les différents acteurs du projet, qui peuvent alors mieux anticiper les problématiques techniques et organisationnelles.

Cet effort était largement nécessaire afin de réduire le gaspillage dû à la non-conformité de certains bâtiments. Grâce aux maquettes numériques, il est maintenant possible de réaliser des constructions plus rapidement et pour moins cher, mais surtout de meilleure qualité.

Partage(s)
BIM : du numérique pour le bâtiment
4 (80%) 1 vote
Suivez-nous
Rechercher