Autres sujets

Worldissmall teste PES 2010 !

Partage(s)

Pour les amateurs et passionnés de Football, ce soir est un grand moment car nous allons avoir une équipe inédite pour le titre de « Champion du monde ». Pour célébrer cet évènement sur le blog, nous vous présentons la dernière version de PES sur iPhone.

PES (même pour les allergiques au ballon  rond) est surement « LA » simulation de football sur console. Après plus de 10 années, le jeu a su évoluer depuis sa première apparition sur Playstation, en passant par toute les plates-formes vidéo-ludique. Il est donc tout à fait normal de voir débarquer le phénomène sur nos iPhone depuis quelques semaines, tout juste avant la Coupe du Monde de Football .

Avant de commencer ce test, je dois avouer que l’idée de jouer à PES sur iPhone a suscité chez moi beaucoup d’incertitudes en ce qui concerne  sa prise en main. Tout les bons fans de PES ont découvert le jeu, manette à la main. Aujourd’hui , c’est du bout des doigts et de l’accéléromètre que l’on va tenter de mener son équipe à la victoire.

Est-ce que PES sur iPhone saura rester fidèle, ou est-ce une adaptation ratée ?

La première chose que l’on remarque lorsque l’on lance le jeu, ce sont les options proposées, et là, c’est la grande surprise. Le jeu ne propose plus que trois mode: Ligue, Coupe et Exhibition. La fameuse League Master, le mode de jeu le plus immersif vient de disparaitre de cette adaptation à notre plus grand regret. Vous serez donc obligés de jouer avec les équipes proposées sans la possibilité de transférer ou de créer des joueurs. Bon, ne nous arrêtons pas là et voyons maintenant ce que vaut le jeu.

Avant de valider son équipe, il faut choisir la façon de jouer. Vous aurez le choix entre le stick analogique virtuel, et la grande nouveauté, la possibilité de jouer grace à l’accéléromètre. Je ne sais pas qui a eu l’idée de jouer à un jeu de foot comme on joue à Monkey Ball, car même si  dans les première minutes, pencher son iPhone pour faire courir son bonhomme est assez original, on reviendra très vite au mode classique.

Pour le choix des équipes, rien de changé à ce niveau là, tout le monde est présent, que ce soit clubs ou nations. Vient ensuite, la configuration de la formation, et là , c’est le drame. Choisir sa formation est devenue limité. Il n’est pas possible d’éditer la position des joueurs. En plus de ce choix restreint, placer ses joueurs n’est pas aisé, car là  encore, le système de sauvegarde de formation n’est plus présent. Dès qu’on change de match, tout est à refaire.

Allez, on arrive enfin sur le terrain après presque 5-10 min pour configurer. Et là , ça va un peu mieux. La prise en main de PES se refait sentir, tant au niveau des dribbles que de l’ inertie des joueurs. Bien sûr, il manque (encore) des actions de jeux, mais vu le nombre de touches limitées, cela reste malgré tout très jouable.

On termine avec le côté visuel, car pour une fois dans ce test il n’y a rien à dire là dessus, c’est de loin le plus beau jeu de foot sur iPhone.

En conclusion, PES 2010 est assez décevant, bien qu’il soit assez aboutie techniquement. Malheureusement, le manque d’ options et les possibilités de jeux réduites vont surement décevoir les plus grand fans de la série. Toutefois, on ne peut pas tout mettre sur le dos de Konami. Si on prend en compte la taille du jeu (environ 90 Mo), les contraintes techniques de l’appareil et que l’on prend en considération que nous jouons sur un appareil mobile, PES 2010 fait quand même partie du top 3 des jeux de foot sur l’ iPhone…en espérant que les problèmes cités dans ce test seront corrigés lors d’une mise à jour.

Partage(s)
Noter cet article

📱 L'application World Is Small est disponible ! Télécharger WIS (gratuit) 📱

Rechercher
Suivez-nous