Opérateurs par

5G : Lille vote un moratoire sur son déploiement

Le conseil municipal de Lille a adopté ce week-end un moratoire sur le déploiement de la 5G, prévoyant de sursoir à «toute autorisation» d’antennes jusqu’à la publication en 2021 d’un rapport attendu de l’Anses. «Parce que nos doutes persistent tant du point de vue sanitaire que de la sobriété numérique sur le déploiement de la 5G, nous avons voté (…) un moratoire. Il est urgent d’attendre !», a déclaré dans un tweet la maire de Lille Martine Aubry.

5G - 5G : Lille vote un moratoire sur son déploiement

«Avant de pouvoir affirmer que la 5G représente à coup sûr un progrès pour nos villes et leurs habitants, il nous semble que plusieurs zones d’ombre (…) doivent encore être éclaircies», expliquent les élus dans le texte de la motion. «Les rapports officiels publiés ces derniers mois (…) ne permettent toujours pas aux instances les plus compétentes d’exclure tout risque réel sur les populations en lien avec l’exposition à cette nouvelle technologie», arguent-ils.

Les élus s’interrogent aussi sur «le haut niveau des investissements induits», dans le «contexte financier difficile» lié à l’épidémie de Covid-19, ou encore sur «l’utilité réelle» de cette technologie qui contraindra particuliers et professionnels «à renouveler leurs produits électroniques en dépit de toute considération liée à leur durabilité». Si vous voulez profiter de la 5G en France, fuyez les villes écologistes et socialistes !

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱