Apps & Jeux iOS par

NovaKid révolutionne l’apprentissage de l’anglais pour les enfants

Qu’est-ce que NovaKid ?

Novakid est une plateforme EdTech en ligne pour les jeunes apprenants l’anglais comme seconde langue (ESL), qui offre une expérience d’apprentissage amusante, engageante et efficace. Sa mission est de révolutionner l’apprentissage de l’anglais pour enfants âgés de 4 à 12 ans dans le monde entier grâce à une immersion linguistique totale, une approche pédagogique personnalisée avec des enseignants certifiés et les avantages d’une plateforme numérique basée sur l’intelligence artificielle (IA) et la réalité virtuelle (VR).

NovaKid révolutionne l'apprentissage de l'anglais pour les enfants

Créée aux États-Unis, l’entreprise compte des étudiants dans plus de 40 pays, en se concentrant sur l’Europe et la région MENA, avec une clientèle importante en Pologne, en Espagne, en Italie, en Allemagne, en Turquie, dans les pays arabes et en Russie. NovaKid a été nommée dans les 50 entreprises EdTech émergentes à surveiller en 2021 par The Org.

Pourquoi NovaKid a-t-elle été créée ?

La pandémie a révélé les avantages incontestables de l’apprentissage numérique tels que la flexibilité et la liberté d’acquérir des connaissances à son propre rythme. La dépendance à l’égard des plates-formes Edtech en ligne a augmenté, ce qui a stimulé la croissance de l’industrie et assuré la demande dans une perspective à long terme. Les cours et les plates-formes de langues numériques sont devenus les alliés de plus de 1,7 milliard d’apprenants d’anglais “langue seconde”, pour qu’ils deviennent confiants et à l’aise à l’oral et à l’écrit, malgré la fermeture des écoles liée au COVID. Par conséquent, des opportunités de carrière à distance se sont également ouvertes aux professeurs de langues.

En 2021, le marché mondial des technologies éducatives a atteint 268 milliards de dollars et devrait atteindre 404 milliards de dollars d’ici 2025. Les investisseurs et les analystes s’accordent à dire que la croissance dynamique des EdTech est une tendance à long terme. Le segment de l’apprentissage des langues représente 21% du marché mondial des EdTech et révèle un potentiel de croissance important.

Les fondateurs de Novakid ont anticipé les tendances bien avant le boom EdTech actuel, grâce à leur propre expérience. En 2017 déjà, alors que l’actuel CEO de la société Max Azarov essayait sans succès de trouver un professeur qualifié de langue maternelle pour son fils, il a vu une opportunité commerciale dans le manque de plateformes amusantes, engageantes et pratiques pour l’étude des enfants à distance.

Avec Amy Krolevetskaya, le professeur d’anglais de son fils, et Dmitry Malin, un ancien collègue du secteur informatique, Max a décidé de lancer la première version d’une école primaire en ligne. Tout a commencé par un MVP qu’une équipe décentralisée d’ingénieurs a développé en 3 mois à Cracovie (Pologne) et à Nizhniy Novgorod (Russie).

La croissance de NovaKid

Les premiers clients étaient les enfants des employés de Novakid, et l’entreprise a aujourd’hui aidé plus de 380 000 étudiants avec 3 millions de cours en ligne. En 2021, le taux de croissance de sa base de clients actifs a atteint près de 700% en glissement annuel, avec une croissance mensuelle atteignant 14,8%, et le taux de satisfaction des clients sur la plateforme est de 4,6 sur 5 selon TrustPilot.

Depuis 2017, l’école en ligne a levé 41,5 millions de dollars de financement total et elle s’est développée dans plus de 40 pays.

Le service client chez Novakid

Les employés de Novakid sont des créatifs, qui apportent souvent des idées brillantes. Par exemple, ils ont décidé d’introduire les principes du jeu “Le Pendu” dans un programme de leçons interactives. C’était amusant, mais lorsque certains parents ont fait part de leurs inquiétudes concernant la scène du pendu, l’équipe l’a immédiatement remplacée par un autre personnage du célèbre jeu “Hungry Caterpillar”, qui mange des pommes.

La mission de Novakid

L’objectif de l’entreprise est de donner aux enfants la possibilité de devenir des citoyens du monde dès leur plus jeune âge, en faisant de la langue anglaise leur instrument de mise en réseau futur, de construction de carrière et de délocalisation potentielle.”

Max Azarov est convaincu qu’un monde où les enfants utilisent l’anglais comme langue commune pour les discussions et les échanges d’idées sera plus pacifique et plus civilisé. En avril 2021, inspirée par cette idée, l’entreprise a lancé la campagne numérique #KidsTalkFuture, invitant les enfants de différents pays à parler de la façon dont ils voient un avenir heureux pour notre planète et à créer des liens même en étant éloignés les uns des autres.

Partage(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous
Rechercher