Opérateurs par

Des lycéens piratent Orange et détournent plus de 230.000 euros

Un vrai hold-up des temps modernes. Trois élèves du lycée Fermat de Toulouse se sont attaqués à Orange et ont réussi à pirater et détourner plus de 230.000 euros. L’affaire remonte déjà à 2013, mais les trois hommes ont été jugés cette semaine.

À l’époque, l’un des trois jeunes a déniché les informations nécessaires sur le dark web pour pirater des répartiteurs collectifs. Ces appareils raccordent les clients au réseau de l’opérateur. Un des membres du trio obtient ensuite la clé de l’un de ces répartiteurs.

orange - Des lycéens piratent Orange et détournent plus de 230.000 euros

Ils accèdent ainsi à un répartiteur déguisés en techniciens Orange, puis prennent le contrôle d’une ligne et appellent à répétition des numéros surtaxés. Selon Orange, les trois lycéens ont commis plus de 350 piratages de ce type pour un préjudice estimé à plus de 230 000 euros. « Quand on additionne le nombre de personnes concernées, les sommes échangées, ça ressemble à une entreprise commerciale », estime le président de l’audience. Pour sa part, l’un des accusés dit que l’objectif de cette manipulation était d’avoir de l’argent pour faire quelques achats et rien de plus.

L’avocat des trois accusés critique pour sa part le système d’Orange. Il est « tellement bien fait qu’il a suffi à trois gamins de 18 ans de brancher deux ou trois fils pour détourner une somme hallucinante », déplore l’avocat. Les trois adolescents devenus adultes ont été condamnés à 4, 8 et 12 mois d’emprisonnement avec sursis.

Partage(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *