Opérateurs par

Enchères 5G : Orange souhaite plus de blocs que les autres opérateurs

Les enchères de la 5G ont officiellement débutées hier. L’Arcep, le gendarme des télécoms, a ainsi dévoilé les principaux faits à retenir et, sans surprise, c’est la guerre la plus totale ! Les opérateurs ne sont pas tombés d’accord pour un partage équitable des blocs 5G. La preuve avec Orange, qui en demande cinq rien que pour lui.

5G - Enchères 5G : Orange souhaite plus de blocs que les autres opérateurs

11 blocs de 10 MHz dans la bande de fréquence 3,4 – 3,8 GHz sont mis aux enchères. Orange en a donc demandé cinq, SFR et Bouygues Telecom en souhaitent trois et Free Mobile, qui veut y aller à son rythme, n’en veut que deux. Le problème, c’est qu’additionnés, le total équivaut à 13 blocs ! Autrement dit, il va falloir tout recommencer jusqu’à ce qu’Orange, par exemple, soit moins gourmands.

Les enchères reprendront plus tard dans la journée, mais avec un prix du bloc supérieur à ce qu’il était hier : au lieu de 85 millions d’euros, le bloc coûtera au minimum 90 millions d’euros. Pour rappel, le prix minimal pour l’attribution des 5G est de 2,17 milliards d’euros. Les opérateurs ont déjà déboursé 350 millions d’euros chacun pour obtenir un bloc de fréquence d’une taille de 50 MHz. Maintenant, ils se disputent les 110 MHz restants à coups d’enchères sur des blocs de 10 MHz.

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱