Apple par

Affaire Fortnite : la justice sonne une toute petite victoire pour Epic Games face à Apple

La bataille royale s’étant exportée dans la réalité, Epic Games et Apple sont au coeur depuis quelques jours d’une guerre judiciaire les opposant. Le premier reproche au second son autorité, qui impose une commission de 30% sur chaque transaction effectuée, et le second reproche au premier de ne pas respecter cette règle. De fait, Apple a banni Fortnite de son store et voulait interdire l’Unreal Engine, coupant ainsi des outils de développement précieux pour bon nombre de studios.

La justice américaine, saisie sur ce dernier point, a donné raison à Epic Games. Si Apple n’a aucune obligation à réintégrer Fortnite dans son catalogue, la marque à la pomme ne peut pas écarter les jeux développés grâce à l’Unreal Engine, et encore moins couper le compte développeurs d’Epic.

fortnite2 - Affaire Fortnite : la justice sonne une toute petite victoire pour Epic Games face à Apple

Dans ses conclusions, la juge Yvonne Gonzalez Rogers précise :

« En accord avec la motion déposée par Epic, [interdire le développement d’applis pour l’App Store grâce à l’Unreal Engine] pourrait causer d’importants dégâts tant à la plate-forme de développement Unreal Engine qu’à l’industrie du jeu vidéo au global. »

En bref, une petite victoire pour Epic Games, qui est encore loin d’avoir gagné la guerre. Le 28 septembre commencera le vrai procès, où chacune des deux parties exposera ses arguments.

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱

Suivez-nous
Rechercher
Top 5 articles du mois