Apple par

La Chine pourrait bannir Apple, comme les Etats-Unis avec Huawei

C’est ce qu’on appelle un retour de bâton. Alors que le coronavirus a encore plus exacerbé les tensions entre Etats-Unis et Chine, l’Empire du Milieu semble vouloir rétorqué au bannissement de Huawei aux Etats-Unis, provoqué par l’administration Trump. Pour rappel, le gouvernement étasunien suspecte Huawei d’espionnage. En mai 2019, Huawei a donc été banni de tout travail avec les sociétés américaines. Cette interdiction a d’ailleurs été étendue jusqu’en mai 2021.

APPLE CHINA - La Chine pourrait bannir Apple, comme les Etats-Unis avec Huawei

Selon le journal chinois Global Times, la Chine est prête à contre-attaquer avec sa propre liste d’entreprises américaines à bannir. Apple, en bonne première, pourrait donc être concernée. Apple et les autres sociétés américaines « seront confrontées aux mesures juridiques et administratives nécessaires et le public chinois sera également mis en garde », explique le journal. La Chine n’a pas encore officialisé cette information, mais le journal est connu pour relayer la parole gouvernementale, puisque publié par Le Quotidien du Peuple, organe de presse officiel du Parti Communiste Chinois.

Le bannissement aura tout de même forcé Huawei à ne plus disposer du système d’exploitation Android sur ses plateformes. Les utilisateurs de smartphones de ce constructeur n’ont donc plus le Play Store, Youtube, Chrome, Gmail ou Google Maps de pré-installés. On pourrait donc s’attendre au même tarif pour Apple en Chine.

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱