Opérateurs par

5G : SFR et Bouygues veulent être indemnisés par l’Etat si Huawei est banni du marché

Décidément, le feuilleton autour de la 5G est digne d’un film hollywoodien. Désormais, c’est au tour des opérateurs français de se plaindre du cas Huawei, qui électrise la communauté internationale depuis quelques temps. Pour ceux qui n’avaient pas suivi l’affaire, sachez que Huawei est l’un des acteurs majeures dans l’imminente connexion 5G. L’équipementier chinois a une vraie avance et désire démocratiser sa technologie. Le souci, c’est que les Etats-Unis accuse Huawei d’espionnage. Selon les accusations, il en profiterait pour instituer tout un tas de backdoor pour le gouvernement chinois.

Huawei logo 1 - 5G : SFR et Bouygues veulent être indemnisés par l’Etat si Huawei est banni du marché

A la suite de ces invectives, de nombreux opérateurs occidentaux reconsidèrent leur partenariat avec Huawei, certains pays étant plutôt enclins à favoriser des acteurs européens tels que Nokia. En revanche, certains opérateurs nationaux, comme SFR et Bouygues, appuient la majorité de leur infrastructures sur Huawei. Si la France bannit Huawei du secteur de la 5G, ces deux opérateurs vont réclamer une indemnisation.

« On ne met pas une portière Peugeot sur une Renault. Pour les réseaux, c’est pareil », déclare Didier Casas, directeur général de Bouygues Telecom. Pour Martin Bouygues, se priver de Huawei amènerait une “distorsion de concurrence”. Ce qui impliquerait une indemnisation. Les enchères pour la 5G débuteront à la mi-avril.

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱

Suivez-nous
Rechercher
Top 5 articles du mois