Opérateurs par

L’UFC-Que Choisir dénonce une pratique illégale de SFR, qui facture des centimes en trop

Décidément, les opérateurs sont dans le viseur des associations de consommateurs. Après Free, c’est au tour de SFR d’être taxé de pratique illégale. La société au logo rouge a en effet augmenter de quelques centimes seulement les factures de ses abonnés, et ce, sans raison apparente et sans prévenir quiconque. Ainsi, une offre coûtant 24,99 euros par mois peut être facturée 25,01 euros par mois, tout comme une offre facturée 27,99 euros par mois peut être relevée à 28,02 euros par mois. Oui, ce n’est pas grand chose, mais au rythme de quelques millions d’abonnés, l’augmentation rapporterait bonbon.

SFR Logo - L’UFC-Que Choisir dénonce une pratique illégale de SFR, qui facture des centimes en trop

Ainsi, l’UFC-Que Choisir a analysé les factures de plusieurs clients s’étant plaints de cette facturation supplémentaire. “Etrangement, il arrive dans certains cas que le montant total prélevé, lui, soit un peu plus élevé. Un ou deux centimes par facture, la note est loin d’être salée. Mais lorsque le problème se reproduit à plusieurs reprises, c’est un peu gênant. Et surtout c’est illégal”, explique l’association de consommateurs.

SFR a bien sûr été contacté, et sans surprise, se dédouane un peu. L’opérateur explique que le souci provient de “problèmes d’arrondi” liés au “calcul des montants en base hors taxes”. En 2010 déjà, le problème avait été évoqué par UFC-Que Choisir. Et là où SFR avait promis à l’époque de rembourser, ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱