Opérateurs par

5G et Huawei : la Chine crie à la discrimination de la part de la France

La 5G débarque en France cette année pour le plus grand bonheur des consommateurs. Pour la rendre effective, constructeurs et opérateurs doivent construire des antennes et modules compatibles pour pouvoir diffuser le réseau comme il se doit. Parmi eux, le géant chinois Huawei, très bien positionné pour devenir maître de la 5G. Mais pas dans l’Occident, et plus particulièrement en France, puisque Huawei y est régulièrement taxé d’espionnage par les médias français notamment.

huawei - 5G et Huawei : la Chine crie à la discrimination de la part de la France

Les concernant, l’ambassade de Chine en France a tenu à réagir : « Nous en sommes profondément choqués et inquiets ». Pour rappel, dans ces articles, on peut apprendre que certaines autorités envisageraient de prendre des mesures restrictives contre Huawei dans le déploiement de la 5G. Emmanuel Macron avait pourtant assuré que la France ne prendrait pas de mesures discriminatoire. « Donc, si les informations susmentionnées des médias français s’avèrent exactes, c’est visiblement contraire à l’engagement pris par le gouvernement français », a ajouté l’ambassade.

Elle affirme que « les équipements 5G de Huawei sont totalement fiables et n’ont jamais présenté aucun risque technique ou sécuritaire ». « Si, par souci de sécurité, le gouvernement français a réellement besoin de fixer des contraintes aux opérateurs, il devrait établir à cet égard des critères transparents et traiter toutes les entreprises de la même manière. Une différence de traitement des entreprises selon leur pays d’origine constituera une discrimination patente et un protectionnisme déguisé », continue l’ambassade. « Cela va à l’encontre des principes de l’économie de marché et du libre commerce ».

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱