Apple par

Apple écope d’une amende française de 25 millions d’euros pour avoir bridé ses iPhone

C’est la grosse actualité Apple du jour. La répression des fraudes (DGCCRF) a décidé d’infliger à la marque à la pomme une amende record de 25 millions d’euros. La raison ? La firme californienne aurait délibérément ralenti ses iPhone au fil des mises à jour pour, soit disant, ménager le téléphone et sa batterie. Le problème, c’est qu’Apple n’avait prévenu personne de cette pratique. On pouvait alors penser qu’Apple voulait pousser les consommateurs à changer de modèle.

Apple logo euros - Apple écope d’une amende française de 25 millions d’euros pour avoir bridé ses iPhone

L’affaire avait débuté par la plainte de l’association HOP (Halte à l’obsolescence programmée). Après une longue procédure, la DGCCRF a justifié sa décision par la voix de Loic Tanguy, qui s’est expliqué auprès de nos confrères du Parisien : « Les consommateurs auraient dû être informés du risque. Ce défaut d’information des consommateurs constitue une pratique commerciale trompeuse par omission ».

L’amende de 25 millions d’euros est un véritable record en France, qui s’explique notamment par la force et le poids de la marque Apple. « Notre objectif a toujours été de créer des produits sûrs qui sont appréciés par nos clients ; et faire que les iPhone durent aussi longtemps que possible en est une part importante. Nous sommes heureux de cette issue avec la DGCCRF », a réagi l’entreprise de Tim Cook dans un communiqué. Heureux d’avoir dû verser 25 millions d’euros, donc.

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱