Apple par

Apple Card : jailbreak et cryptomonnaie interdits, double authentification obligatoire

Qui dit nouveauté attendue, dit forcément légères déceptions. L’Apple Card, la carte bancaire développée par la marque à la pomme et l’entreprise Goldman Sachs, promet des fonctionnalités totalement dématérialisées, qui pourraient bien révolutionner le paiement sans contact. Et ce, bien plus qu’Apple Pay. Goldman Sachs a récemment mis en ligne le contrat client de l’Apple Card, dans lequel se trouvent quelques éléments informatifs.

apple card titanium - Apple Card : jailbreak et cryptomonnaie interdits, double authentification obligatoire

Pour disposer d’une Apple Card, le client devra activer sur son compte Apple et sur son téléphone l’authentification en deux étapes. Pour rappel, cela signifie quine vérification supplémentaire est requise après avoir entré son adresse e-mail et son mot de passe, comme un SMS ou un mail.

Autre point évoqué dans le contrat : les iPhone qui ont Apple Card ne peuvent pas être jailbreakés, sécurité oblige. Il est interdit de rattacher une Apple Card à un iPhone jailbreaké, sinon le compte lié à la carte pourrait être bloqué.

Enfin, le contrat empêche toute utilisation de l’Apple Card dans l’achat des cryptomonnaies, comme le bitcoin par exemple. Le cash back, fonctionnalité très attendue, est également détaillé dans le contrat : pour les achats en Apple Store, le cash-back est de 3%. Pour les achats avec Apple Pay, 2%, et pour les achats avec l’Apple Card, 1%. Si on fait un achat qui cumule deux éléments, c’est l’achat le plus tarifé qui est pris en compte. Pour rappel, l’Apple Card débarque ce mois-ci aux Etats-Unis.

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱