Accessoires par

Les montres connectées également concernées par la cybercriminalité

Bien que cela puisse surprendre de nombreux internautes, les montres connectées sont désormais concernées par la cybercriminalité. La vulnérabilité de ces équipements inquiète toujours plus les utilisateurs soucieux. Quels risques sont possibles en cas de piratage ? Est-il judicieux d’installer un VPN sur iPhone pour garantir votre sécurité ? Ce résumé répondra à toutes ces questions.

VPN smartwatch - Les montres connectées également concernées par la cybercriminalité

Des montres connectées très utiles

Quelles sont les fonctionnalités des smartwatchs ?

Les montres connectées (ou smartwatchs) sont devenues très populaires auprès des possesseurs de smartphones. Ces équipements offrent des fonctionnalités très séduisantes telles que :

  • Afficher l’heure et la date (locales ou d’autres pays suivant votre sélection)
  • L’avertissement en cas de réception d’un appel téléphonique
  • La possibilité de répondre à un « coup de fil » et d’entamer une discussion (fonction disponible sur certains modèles)
  • La notification d’un nouveau SMS ou e-mail
  • La lecture des messages depuis l’écran de la smartwatch
  • La détection gyroscopique efficace pour analyser vos activités sportives
  • L’affichage du rythme cardiaque (fonction profitable pour les personnes atteintes de maladies cardio-vasculaires)
  • La possibilité de surfer sur le web ou d’utiliser divers réseaux sociaux via une application dédiée
  • L’installation de programmes utiles

Pour pouvoir profiter de toutes ces fonctions, ce type de montre doit être connecté à votre smartphone via le Bluetooth. Le paramétrage et l’installation d’applications seront souvent réalisés depuis l’écran de votre téléphone. Le téléchargement d’un programme spécifique (préconisé par le constructeur de la smartwatch) permettra de procéder à toutes ces manipulations.

De multiples analyses réalisées par des professionnels ont démontré le succès croissant de ces équipements toujours plus performants. Un article de Zdnet développe des statistiques surprenantes et encourageantes pour les constructeurs de smartwatchs.

Une nouvelle « aire de jeu » pour les hackers

La popularité des montres connectées a rapidement suscité la curiosité des hackers. Ainsi, de multiples recherches ont démontrés que ces équipements présentaient bel et bien des vulnérabilités. Un constat troublant délivré par HP Fortify explique que 10 smartwatchs testées étaient sujets à des risques majeurs de hacking. En suivant ce principe, la totalité des autres solutions connectées au web (voitures, volets électriques…) sont également concernées par ces menaces. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter cet article complet disponible sur le site de 20minutes.fr.

Après avoir réalisé ce triste bilan, l’évolution technologique interroge des consommateurs de plus en plus inquiets.

A quels risques êtes-vous exposés depuis votre smartwatch ?

L’activation involontaire du micro ou de la caméra

En parcourant les nombreux forums, un cas fréquent est régulièrement mentionné : l’activation involontaire du micro ou de la caméra. En se limitant à cette information, les risques ne semblent pas être alarmants. Cependant, la capture de vidéos ou de sons à l’insu d’un utilisateur est une violation indéniable de sa vie privée.

Suite à cela, la majorité des hackers orientent leurs méfaits vers les ransomwares. Ces techniques ont pour objectif de racketer un internaute en promettant de restituer des fichiers sensibles contre un paiement en cryptomonnaies. Pour cela, les pirates envoient un premier e-mail afin de déstabiliser psychologiquement leur victime.

Une technique efficace consiste à cacher l’objectif de votre caméra avec un simple collant lorsque celle-ci n’est pas utilisée. Les ordinateurs et webcams sont également concernés par ces techniques de piratages ; cette astuce doit donc être utilisée sans aucune modération !

Le dysfonctionnement de la fonction GPS

Un autre pari relevé par les hackers est de modifier le fonctionnement du récepteur GPS d’une montre connectée. La victime est alors incapable d’utiliser les applications nécessitant la localisation de leur équipement. Certains témoignages évoquent des cas spécifiques où des parents ont été inquiétés par les mauvaises données de géolocalisation apportées par la smartwatch de leur enfant. Si vous êtes parent et que vous souhaitez privilégier cette fonctionnalité pour surveiller votre protégé, il est important de prendre en compte cette possibilité.

La fuite de données personnelles

En réceptionnant des e-mails (ou autres messages digitaux), la fuite de données personnelles est une éventualité en cas de cyberattaque. Les professionnels sont particulièrement concernés par ces menaces.

Utiliser un VPN sur iPhone : bonne ou mauvaise idée ?

Les VPN (ou réseaux privés virtuels) ont démontré depuis plusieurs années leur utilité face à la cybercriminalité. En admettant que votre smartwatch est connectée à votre iPhone (ou appareil Android), la sécurisation sera évidemment partagé entre les 2 équipements. Depuis un chiffrage des données, une connexion via un réseau intermédiaire et le masque de l’adresse IP, ces VPN sont effectivement conseillés pour garantir votre sécurité et votre anonymat (vous pouvez télécharger ici).

Pour résumer

Les montres connectées sont effectivement menacées par la cybercriminalité. Avec des risques d’espionnages, de fuites de données ou encore le dysfonctionnement des fonctionnalités de votre smartwatch, l’utilisation d’un VPN est préconisée.

Partage(s)
Les montres connectées également concernées par la cybercriminalité
4 (80%) 1 vote[s]

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱