Apple par

Une sénatrice américaine veut qu’Apple soit démantelé à cause de l’App Store

Violent. La sénatrice américaine Elizabeth Warren, candidate pour les élections présidentielles américaines de 2020 pour succéder à Donald Trump, surveille de près les entreprises technologiques. Et notamment les GAFA. À propos de Google, Facebook et Amazon, madame Warren a déclaré qu’ils avaient « trop de pouvoir », et qu’ils devaient donc être démantelés. Et la sénatrice a ajouté Apple à sa liste dans une interview donnée au site web The Verge.

warren - Une sénatrice américaine veut qu’Apple soit démantelé à cause de l'App Store

La raison ? Le rôle d’Apple dans l’App Store : « Si vous dirigez une plateforme où d’autres viennent vendre, alors vous ne pouvez pas proposer à l’achat vos propres articles sur la plateforme. Vous auriez alors deux avantages comparatifs », affirme-t-elle. Autrement dit, elle ne veut pas qu’Apple vende ses applications sur une plate-forme qu’elle dirige. Apple peut ainsi, techniquement, mettre en avant ses applications plutôt que celles des développeurs tiers, ce qui pose un problème de concurrence.

« Le problème, ce n’est pas la compétition. C’est simplement profiter de sa domination du marché, non pas parce qu’ils ont un meilleur produit, mais parce qu’ils sont d’une façon ou d’une autre » privilégiés. Elizabeth Warren va donc devoir faire face aux GAFA alors qu’elle se présente à l’élection présidentielle américaine de 2020. Fait-elle le bon choix ? À voir, même s’il est certain que se mettre de tels acteurs à dos risque d’être dangereux.

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱