Apple par

Apple et Google : une application surveille et traque les femmes en Arabie Saoudite

L’Arabie Saoudite a toujours eu un peu de mal avec la liberté des femmes. Et en tant que firmes californiennes, il est assez étrange que Google et Apple ait laissé passer sur leurs stores l’application « Absher » (littéralement « oui patron »). Cette dernière permet d’envoyer une notification aux hommes censé « veiller » sur une femme, lorsque celle-ci lorsque une femme trépasse les règles du foyer.

En Arabie Saoudite, les femmes sont encadrées légalement par un « gardien », un homme qui peut être leur frère, père ou mari. Le « gardien » a main mise sur sa « protégée » : il contrôle sa liberté de voyager, de son droit de soin médicaux et peut choisir la personne qu’elle va épouser.

femme arabie saoudite - Apple et Google : une application surveille et traque les femmes en Arabie Saoudite

Ron Wyden, sénateur démocrate de l’Oregon, a accusé lundi 11 février les deux géants du numérique de faciliter la répression des femmes en Arabie Saoudite, en laissant possible l’installation de l’application Absher. « La répression de la liberté de la femme en Arabie saoudite n’est pas une nouveauté, mais les compagnies américaines ne doivent pas rendre possible ou faciliter le patriarcalisme du gouvernement saoudien », a-t-il déclaré dans une lettre adressé à Tim Cook et Sundar Pichai, les patrons d’Apple et Google.

La suppression d’une telle application pourrait non seulement accorder indirectement une plus grande liberté aux femmes saoudiennes, mais pourrait surtout jouer un rôle politique décisif. Un message fort serait alors envoyé aux autorités du pays.

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱