Consoles par

Google Stadia ferme ses studios et ne créera pas de jeux

C’est l’histoire d’un bide. Le géant Google s’est cassé les dents dans le secteur des jeux vidéo puisqu’il vient d’annoncer la fermeture de Stadia Games & Entertainement (SGE). Ce qui signifie la fin de la création de jeux exclusifs à Stadia. Il y avait un studio à Montréal et un autre à Los Angeles.

Google Stadia ferme ses studios et ne créera pas de jeux

Trop coûteux

Sur son blog, Google explique changer le modèle économique de Stadia. Avoir des studios exclusifs est jugé trop coûteux (alors même que c’est le modèle de Playstation, qui arrive si bien à s’en sortir). Le groupe note que le développement d’excellents jeux se fait sur plusieurs années et représente un coût important. « Étant donné que nous nous efforçons de nous appuyer sur la technologie éprouvée de Stadia et d’approfondir nos partenariats commerciaux, nous avons décidé de ne pas investir davantage dans l’apport de contenu exclusif de notre équipe de développement interne », indique Google. Les jeux prêts à sortir verront tout de même le jour. Mais aucune date n’est communiquée pour l’instant. Pour le reste, ce sera seulement des jeux venant de studios existants (Ubisoft, Electronics Arts, etc).

Jade Raymond, une ancienne d’Ubisoft, était aux commandes de Stadia Games and Entertainment. Elle a finalement décidé de quitter l’entreprise pour d’autres opportunités. Quant aux employés des studios de Stadia, ils auront le droit à nouveaux postes d’ici les prochains mois, selon Google.

En bref, c’est dommage pour Google qui n’a visiblement pas compris que les exclusivités sont ce qui fait le sel de toute bonne plateforme de jeux.

Partage(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *