Autres sujets par

Le président de Samsung condamné à 18 mois de prison

Lee Sang-hoon, le président de Samsung vient d’être condamné à 18 mois de prison. L’homme a violé à maintes reprises le droit du travail, en menant de nombreux actions antisyndicales au sein de l’entreprise sud-coréenne. « Moi vivant, jamais les syndicats ne seront autorisés », s’écriait le patron alors qu’il était encore libre.

samsung logo 4 640x387 1 - Le président de Samsung condamné à 18 mois de prison

Lee Sang-hoon le président de Samsung, son vice-président, ainsi que plusieurs hauts cadres de l’entreprise ont donc été condamnés mardi par le tribunal de Séoul, en Corée du Sud, pour violations du droit du travail. La marque avait ordonné de baisser le salaire des employés voulant appartenir à un syndicat. Samsung aurait également violé la vie privée de nombre de ses employés, mais aussi fait fermer plusieurs entreprises sous-traitantes ayant des organisations syndicales.

Samsung Electronics, la branche principale du groupe Samsung s’est tout de même excusé, ainsi Samsung C&T, la branche spécialisée dans le BTP. Dans un communiqué, elles affirment « reconnaître avec humilité que les opinions des entreprises au sujet des syndicats par le passé n’étaient pas conformes aux attentes de la société ». A voir si cette décision de justice aura un quelconque impact sur les ventes de smartphones. Rappelons que le constructeur est second en termes de ventes, derrière Huawei mais devant Apple.

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱