Autres sujets par

CNIL : “Google Analytics ne respecte pas le RGDP”

Pour analyser l’audience et connaître le comportement des visiteurs, un grand nombre de sites web optent pour Google Analytics, un outil gratuit, complet et facile à mettre en place.

CNIL : "Google Analytics ne respecte pas le RGDP"

En Europe, les données personnelles sont protégées par le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données), ce qui n’est pas le cas aux États-Unis. Et les données collectées par Google Analytics sont transférées dans le pays de l’Oncle Sam, ce qui ne plaît pas à la CNIL (Commission Nationale de l’Information et des Libertés).

Récemment, la CNIL a publié un communiqué indiquant la mise en demeure d’un gestionnaire de site web français ayant recours à Google Analytics. Pour la commission, il est illégal de transférer les données des internautes européens aux États-Unis. Pour prendre cette décision, l’établissement s’est basé sur l’arrêt « Schrems II ».

Pour éviter d’avoir à payer une amende, le gestionnaire a un délai d’un mois pour être conforme au RGPD. Pour cela, il devra supprimer le tag fourni par Google Analytics de son site web et opter pour un outil respectueux des données personnelles.

Rappelons que la « CNIL française » s’est déjà montrée virulente envers les sites qui ne respectent pas le RGPD. Par ailleurs, la « CNIL autrichienne » a déjà jugé Google Analytics comme non respectueux du règlement par le passé.

Partage(s)
4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivez-nous
Rechercher
Top 5 articles du mois