Consoles par

Micromania-Zing : 47 boutiques devraient fermer, 130 salariés sur le départ

La fin d’une ère ? La firme Micromania – Zing semble être dans une bien mauvaise passe, en raison de la grande prospérité du dématérialisé notamment. Déjà épinglé il y a quelques semaines pour “pratiques commerciales trompeuses”, Micromania va devoir cette fois-ci se séparer de ses salariés.

Micromania-Zing : 47 boutiques devraient fermer, 130 salariés sur le départ

130 employés en rupture conventionnelle

Selon un document interne auquel a pu avoir accès le site Gamekult, la direction du groupe a pour projet de fermer pas moins de 47 boutiques en France, sur 399 au total. Cela conduirait au départ de 130 personnes, qui signeront tous un accord de rupture conventionnelle collective signé avec les syndicats.

Le document interne rappelle qu’en France, 62% des ventes de jeux sont désormais en dématéralisées. Avec le développement des services de cloud gaming (Game Pass, PSN, Shadow, GeForce Now, etc.) et le succès des boutiques de jeux en ligne (Steam, Epic Games Store, Playstation Store), Micromania va avoir du mal à se sortir de cette mauvaise passe.

Partage(s)
4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivez-nous
Rechercher
Top 5 articles du mois