Opérateurs par

SFR Red : UFC-Que Choisir porte plainte pour pratiques commerciales trompeuses

Qui joue au malin, tombe dans le ravin. L’UFC-Que Choisir vient d’annoncer porter plainte contre SFR. L’association de consommateurs accuse effectivement l’opérateur de pratiques commerciales trompeuses. Et pour cause ! Les forfaits sans engagement de Red by SFR ont subitement augmenté alors même que l’opérateur affirmait que le prix n’augmenterait jamais…

SFR Red : UFC-Que Choisir porte plainte pour pratiques commerciales trompeuses

Entre janvier 2018 et décembre 2019, les forfaits SFR RED ont largement été relayés dans la presse en raison de sa promesse trop belle pour être vraie : le maintien du prix du forfait sans limite de temps. L’opérateur promettait un prix équivalent « pendant 1 an et après aussi » et « sans condition de durée »« Quand c’est trop beau, ça cache forcément un truc », taclait l’opérateur face à ses concurrents, assurant qu’« avec RED by SFR, c’est différent ». Il y a également eu l’expression « garantie à vie » sur Twitter concernant les prix. C’en est limite drôle…

Des centaines de milliers d’abonnés gagnés

Selon l’UFC-Que Choisir, SFR a recruté des centaines de milliers d’abonnés. Mais patatra, entre septembre et décembre 2020, une hausse de prix a été annoncée. Les augmentations allaient de 30% à 75% du prix initial. Le hashtag #RedBySfrArnaque sur Twitter a même émergé, puisqu’il était impossible de refuser cette augmentation..

L’UFC-Que Choisir a donc porté plainte contre SFR auprès du procureur de la République de Paris. L’association de consommateurs dit avoir deux objectifs : faire condamner SFR et permettre aux abonnés concernés d’être indemnisés. L’UFC-Que Choisir avait déjà obtenu par le passé 30.000 euros de dommages et intérêts de SFR pour l’intégration dans ses conditions générales de clauses jugées « illicites et abusives ».

L’association a également pointé du doigt les autres opérateurs. « Si SFR s’illustre tristement par une communication que nous estimons trompeuse, il n’en reste pas moins que la pratique des augmentations tarifaires pour des offres sans engagement et sans condition de durée se généralise, les opérateurs ne semblant pas se préoccuper du caractère trompeur de leurs pratiques au vu des gains financiers obtenus ».

Partage(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *