Autres sujets par

Google a subi la plus violente attaque DDoS jamais enregistrée

Mieux vaut tard que jamais pour nous l’apprendre ! Le géant du numérique Google vient d’annoncer qu’il avait subi la plus importante et la plus violente attaque DDoS qui n’a jamais été enregistré, en 2017. L’attaque a duré pas moins de 6 mois, et à son pic, le trafic est monté jusqu’à 2,5 To/s.

« Bien que ciblant simultanément des milliers de nos adresses IP, vraisemblablement dans l’espoir de passer outre notre système de défense automatisé, l’attaque n’a eu aucun impact », a affirmé l’un des chercheurs en sécurité de Google, Damian Menscher.

google - Google a subi la plus violente attaque DDoS jamais enregistrée

Cette attaque serait alors 4 fois plus massive que l’attaque du botnet Mirai en 2016, dont la surcharge cumulait à 623 Go/s. La dernière attaque DDoS d’ampleur (2,3 To/s) visait la plateforme AWS d’Amazon, et n’avait pas fait de dégât non plus.

Rappelons que ces attaques DDoS ont pour objectif de bombarder les serveurs avec un énorme flux de données, pour qu’ils craquent. Au vu des données utilisées, on se demande si sont impliqués quelques hackeurs isolés, ou des groupes bien plus puissants… En tous les cas, les géants du web semblement avoir tout prévu pour lutter contre ces attaques massives.

Partage(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *