Opérateurs par

Virgin Media : les données de 900 000 clients accessibles aux hackeurs pendant 10 mois

Et c’est la boulette. Virgin Media (qui est encore vivant, à notre grande surprise !) a en effet très mal configuré l’une de ses bases de données. Et dans celle-ci, les données personnelles de pas moins de 900 000 clients. La base de données, qui était utilisée pour gérer les informations des clients existants et des clients potentiels, était donc parfaitement accessible à quiconque ayant un minimum de connaissance informatique entre avril 2019 et février 2020. Soit 10 mois !

Virgin Media Logo e1583655085912 - Virgin Media : les données de 900 000 clients accessibles aux hackeurs pendant 10 mois

On pouvait donc accéder aux noms, aux adresses postales, aux adresses e-mail, aux numéros de téléphone, aux informations de produits, aux informations techniques et aux dates de naissance des clients. Le fournisseur Virgin assure pourtant que ni les mots de passe ni les données bancaires n’étaient accessibles.

« Nous prenons au sérieux notre responsabilité de protéger les informations personnelles. Nous savons ce qui s’est passé, pourquoi cela s’est produit et dès que nous en avons eu connaissance, nous avons immédiatement bloqué l’accès à la base de données et avons lancé une enquête », explique Virgin Media. « L’incident n’est pas dû à un piratage mais à une mauvaise configuration de la base de données », explique l’opérateur. Quelqu’un aurait cependant visité cette base de données… On ne sait pas si cette personne a récupéré certaines données.

Partage(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *