Apple par

Apple accuse à son tour Qualcomm de vol de brevet lors d’un procès historique

Pour peu que vous soyez un grand fan de la marque à la pomme, vous êtes sûrement au courant de la galère judiciaire dans laquelle est Apple en ce moment. La firme de Cupertino a en effet été mise en cause par Qualcomm, un ancien fournisseur, qui l’accuse d’avoir volé trois de ses brevets. La guerre est allée tellement loin que Qualcomm cherchait à faire interdire la vente d’iPhone aux États-Unis.

Si l’affaire ressurgit cette semaine, c’est qu’elle vient d’être portée aux tribunaux de San Diego, à San Francisco. Le procès a donc commencé, et la bataille promet d’être rude pour les deux acteurs en place. Comme dit précédemment, Qualcomm accuse la marque à la pomme d’avoir violé trois brevets. Le premier permet à un smartphone de se connecter à Internet dès que l’appareil est allumé. Le deuxième se rapporte à l’autonomie du téléphone, et à son traitement graphique. Le troisième permet aux apps de télécharger davantage de données en faisant gérer le trafic au processeur et au modem.

Apple vs Qualcomm - Apple accuse à son tour Qualcomm de vol de brevet lors d'un procès historique

Sauf que, coup de théâtre, Apple accuse aussi Qualcomm ! Le fournisseur aurait en effet lui-même volé le premier des trois brevets, car il aurait été l’idée d’un des ingénieurs d’Apple ! « C’est vraiment l’allégation la plus scandaleuse dans cette affaire », a affirmé Juanita Brooks, l’avocate de Qualcomm. Et d’ajouter : « Ils nous ont pris l’idée et se sont précipités à l’office des brevets ».

Le procès en cours devrait durer toute la semaine. Un second aura lieu en avril, dans lequel la firme californienne accusera Qualcomm d’adopter une position dominante, ce qui fait que le prix des modems est très élevé. Qualcomm équipe en effet les modems et les processeurs intégrés à de nombreux smartphones Android.

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱

Suivez-nous
Rechercher