iPhone & iPod Touch par

iCloud : l’EFF exige d’Apple qu’il sécurise VRAIMENT les données personnelles

Les données personnelles que l’on confie à Apple sont-elles vraiment sécurisées ? Ce n’est pas ce que semble penser l’Electronic Frontier Foundation (EFF), qui a demandé à la marque à la pomme, via une campagne nommée « Fix it Already » (Réparez ça au plus vite), de corriger certains éléments pour le moins… dérangeants. Apple n’est d’ailleurs pas la seule entreprise visée par l’EFF.

iCloud 2016 - iCloud : l'EFF exige d'Apple qu'il sécurise VRAIMENT les données personnelles

Si Apple est dans le collimateur de l’Electronic Frontier Foundation, c’est que cette dernière veut inciter la firme de Cupertino à se débarrasser des clés de sauvegardes iCloud. En effet, si vous êtes un fervent utilisateur d’iPhone, vous savez que vous pouvez stocker vos données dans le « nuage », l’iCloud. Sauf qu’Apple, avec ses clés, peut accéder à la sauvegarde d’un client dans l’optique de fournir des informations précises aux forces de l’ordre si un mandat d’arrêt est émis. Seul l’iCloud permet cela, car un iPhone physique n’autorise personne à récupérer ses données.

Ainsi, lorsqu’un mandat est diligenté, Apple peut fournir votre nom, votre adresse postale, votre adresse e-mail, vos dates et heures de connexions, vos photos, votre historique de Safari, vos iMessages… La question suivante se pose alors : pourquoi les iPhone et iCloud diffèrent dans leur sécurité ? La réponse n’a aujourd’hui toujours pas été trouvée…

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱