Apple par

Apple : 50 000 salariés limogés à cause des mauvaises ventes d’iPhone

Apple a bien du mal à vendre ses iPhone. La marque à la pomme serait tellement en difficulté que les volumes de production, autrefois faramineux, sont aujourd’hui tout juste… énormes. Car oui, même si 2018 fut une année difficile pour la firme de Cupertino, le leader du smartphone est quand même loin devant ses concurrents en termes de production. Cela dit, les sous-traitants d’Apple, comme Foxconn, doivent subir les frais de cette baisse de ventes.

foxconn - Apple : 50 000 salariés limogés à cause des mauvaises ventes d'iPhone

Selon le journal chinois South China Morning Post, la marque californienne aurait procédé à la réorganisation de son site de Zhengzhou, aussi appelée « Cité des iPhone ». Apple aurait ainsi supprimé un grand nombre d’avantages gratuits autrefois conférés à tous les salariés. Ainsi, le service de blanchisserie proposé aux travailleurs est devenu payant. Les navettes internes, qui permettaient aux employés d’accéder à leur lieu de travail rapidement, ont été supprimées : les salariés doivent désormais donc marcher 40 minutes aller et 40 minutes retour pour accéder à leurs sites. Enfin, les rémunérations seraient réduites voire gelées.

Les travailleurs de Foxconn, sous-traitant d’Apple, Microsoft, Amazon ou Nintendo, serait alors dans le dur : les contrats (des CDD saisonniers) de 50 000 collaborateurs de l’entreprise auraient pris fin depuis octobre 2018. Apple n’a pour l’instant pas réagi à ces informations.

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱