Autres sujets par

Starlink : plus qu’une seule station relais en France, vers un futur échec ?

C’est ce qui s’appelle un bon gros bide. Le réseau Starlink d’Elon Musk, qui est ni plus ni moins qu’une constellation de satellites permettant un accès à internet soit disant ultra rapide et s’affranchissant des fameuses zones blanches, risque de faire psshit en France. La filiale de Space X souhaitait effectivement implanter sur le territoire national trois stations relais pour améliorer la couverture de son réseau satellitaire. Mais l’entreprise vient tout juste d’annoncer que seule une station, celle de Villenave-d’Ornon près de Bordeaux, pourrait être mise en fonction.

Un satellite Starlink.
Un satellite Starlink.

Mal vu par les habitants

Starlink est très mal vu par les habitants. C’est d’ailleurs eux qui ont fait plier le géant américain, à Saint-Denier-de-Beuvron, en Normandie, en mençant d’un procès. Le régulation des télécommunications, l’ARCEP, avait pourtant donné son accord en s’appuyant sur une étude d’impact écologique positive. Un autre projet de station à Gravelines dans le Nord a lui aussi été abandonné, sous la pression certaine d’une forte mobilisation locale.

Ces stations abandonnées n’empêchent pas le bon fonctionnement de Starlink, mais mettent en doute son efficacité, alors que des millions d’utilisateurs seront sans doute abonnés aux services de l’entreprise. Rappelons que Starlink sert à obtenir des débits moyens (en descendant) de 150 mbps dans des zones blanches où les 10 mbps sont difficiles à acquérir.

Partage(s)
4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivez-nous
Rechercher
Top 5 articles du mois