Apple par

À cause des mauvaises ventes de l’iPhone 12 mini, Apple va devoir payer Samsung

C’est ce qu’on appelle un business fructueux pour Samsung. La marque à la pomme, Apple, a bien du mal à écouler ces iPhone 12 mini qui, malgré leur petite taille – un facteur rare sur le marché des téléphones – ne connait pas le succès de l’iPhone SE, par exemple. Croyant à un véritable succès, la firme de Cupertino avait commandé à Samsung des dizaines de millions de dalles OLED destinées à l’iPhone 12 mini.

À cause des mauvaises ventes de l'iPhone 12 mini, Apple va devoir payer Samsung

Commandes non-honorées

Mais l’iPhone 12 mini se vendrait en des quantités bien moindres et très lointaines des objectifs fixés par Apple. Si l’on en croit The Korea Herald, Apple payerait effectivement à Samsung des pénalités pour des commandes de dalles « iPhone 12 mini » non honorées, sachant que les deux entreprises s’étaient arrangées sur un volume de commandes minimal. Ce volume n’a donc pas été atteint avec l’iPhone 12 mini, ce qui sonne comme un véritable échec pour la marque américaine.

Ce cas de figure s’était déjà produit en 2019 et 2020. Apple avait du verser à Samsung 683 et 950 millions de dollars pour des commandes de dalles OLED non honorées par rapport à l’objectif fixé sur le contrat. N’oublions pas que Samsung est le principal fournisseur de dalles OLED sur le marché. Sur le seul mois de janvier, le géant coréen aurait distribué aux fabricants 85% des 53 millions de panneaux OLED produits durant la période.

Partage(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *