Opérateurs par

5G : Bordeaux Métropole veut un moratoire et un report de l’attribution des fréquences

Les écologistes vont-ils réussir à repousser la 5G ? C’est en tout cas leur volonté la plus suprême, au vu de leurs demandes toujours plus insistantes. Dernier fait en date, la métropole de Bordeaux, qui a voté une motion la semaine dernière pour demander au gouvernement un moratoire sur la 5G, mais aussi un report du processus d’attribution des fréquences. Rappelons-le, ce dernier sera lancé le 19 septembre – si tout se passe bien.

Le conseil de la métropole, majoritairement sous la coupelle du Parti Socialiste et des Verts, souhaite que le gouvernement fasse réaliser une « étude globale et indépendante des impacts climatiques, environnementaux, sanitaires, technologiques et financiers » de la 5G. Les communes, selon lui, devraient pouvoir invoquer le principe de précaution.

5G : Bordeaux Métropole veut un moratoire et un report de l'attribution des fréquences

Selon la métropole, la 5G sera « synonyme à terme d’une très forte consommation d’énergie par la sollicitation des antennes et des serveurs » et la production de téléphones compatibles risque d’accélérer « les phénomènes de pollution dus à l’extraction des métaux rares, et la génération de quantité de déchets pas ou peu recyclables ». Le conseil pointe également une « hausse du niveau d’exposition de la population aux ondes avec potentiellement un effet cocktail, phénomène encore mal connu dont les conséquences sur notre santé n’ont pas encore été mesurées ».

Êtes-vous pour ou contre un moratoire de la 5G ? Considérez-vous cette technologie comme potentiellement dangereuse ?

Partage(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *