Opérateurs par

5G : Orange dans les starting-blocks avec 500 antennes et 1200 testeurs

Orange est dans les starting-blocks ! L’opérateur se tient prêt à proposer la 5G aux Français d’ici la fin de l’année, grâce à ces multiples dispositifs expérimentaux capables d’être déployés en un temps record. Alors que les enchères pour les fréquences 5G vont débuter le 29 septembre prochain, Orange dispose en effet de 500 antennes et de 1200 bêta testeurs provenant du grand public.

L’annonce a été faite par la patronne d’Orange France, Fabienne Dulac, qui a d’ailleurs rappelé que l’opérateur a signé des accord Ericsson et Nokia pour les réseaux. Autrement dit, il n’y a pas d’antennes Huawei chez Orange… en tout cas en métropole. La société a en effet demandé à l’ANSSI de s’appuyer sur le groupe chinois, très controversé, à La Réunion, avant que ce ne soit refusé.

orange - 5G : Orange dans les starting-blocks avec 500 antennes et 1200 testeurs

Pour ce qui est des enchères, « l’enjeu est capacitaire mais pas seulement. Ce n’est qu’une fois que nous connaîtrons notre positionnement dans les fréquences que nous pourrons passer commande aux équipementiers », a expliqué Marc Blanchet, le directeur du système d’information d’Orange, à 01net.

Orange a également expliqué que la 5G va désaturer la 4G d’ici 2022, pour permettre un meilleur rendement au niveau du débit. « La 5G est le socle des réseaux à venir », assure Fabienne Dulac, comme un pied de nez aux écologistes.

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱