Apps & Jeux iOS par

Le Pakistan bloque Tinder, Grindr et d’autres applications de rencontres

Dur d’être célibataire au Pakistan. L’Autorité pakistanaise des télécommunications (PTA) a en effet annoncé avoir bloqué cinq applications de rencontres, et pas des moindres : Tinder, Grindr, SayHi, Tagged et Skout. Ces services sont accusés de diffuser des contenus « immoraux » et « indécents ». Le Pakistan explique que ces apps n’ont pas répondu à plusieurs de ses requêtes demandant de « modérer (des contenus) en streaming conformément aux lois pakistanaises ».

La semaine dernière déjà, le pays avait demandé à Youtube de bloquer immédiatement les vidéos considérées comme « répréhensibles », soit « les contenus vulgaires, indécents, immoraux, les images de nus et les discours de haine ». En juillet aussi, il avait ciblé TikTok, lui ordonnant de filtrer l’intégralité des contenus jugés « obscènes ».

Tinder Icone Logo 1024x576 1 - Le Pakistan bloque Tinder, Grindr et d’autres applications de rencontres

« La police morale est immorale en elle-même », a déploré Shahzad Ahmad, directeur de Bytes For All, qui défend les droits en ligne. « Si des adultes choisissent d’être sur une application, ce n’est pas à l’État de leur dicter s’ils doivent l’utiliser ou non », a-t-il ajouté. « On ne peut que condamner cette violation de la vie privée », il continue, qualifiant cette interdiction de « complètement ridicule ».

L’autorité pakistanaise a toutefois assuré que les applications pourraient revenir sur le devant de la scène si ces applications font le nécessaire. On imagine mal comme elles pourraient, puisque c’est leur principe même qui semble être réprimé… En bref, si vous cherchez un homme ou une femme sur Internet, n’allez pas au Pakistan !

 

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱