Apple par

Apple News : de grosses difficultés pour rémunérer les médias

Apple News, disponibles aux États-Unis, en Australie et au Royaume-Uni, a bien du mal à rémunérer ses partenaires. Comme vous le savez sans doute déjà, l’application d’Apple liste, via un algorithme spécifique, les informations de nombreux médias. Ce qui permet à ces dits média d’engranger énormément de trafic. Le service de la marque à la pomme aurait pas moins de 90 millions d’utilisateurs uniques chaque mois, dont 20 en dehors des États-Unis.

apple news - Apple News : de grosses difficultés pour rémunérer les médias

Les visites ayant sensiblement augmenté depuis l’année dernière, certaines publications de l’application apporte même plus que les publications Facebook. Un incroyable nombre de visites qui, pourtant, n’apporte quasiment aucun denier aux médias. « Je respecte Apple et le fait qu’ils croient en la confidentialité. Ça rend juste incroyablement difficile de vendre [de la pub dans Apple News] », explique l’un de ces acteurs à Digiday. Autrement dit, Apple News, du fait de la nativité de son application, empêche les médias de fixer leurs propres règles au niveau de la publicité.

Une incompatibilité avec la publicité dite programmatique (la vente de publicités de manière automatisée) qui dérange de nombreux médias. D’autres se plaignent d’ailleurs de ne pas pouvoir utiliser les adresses IP ou les données de tierces parties pour cibler spécifiquement les lecteurs, et ensuite leur envoyer des pubs. Apple News devrait bientôt proposer un abonnement payant, ce qui donnerait encore plus de grain à moudre à ses détracteurs si le salaire ne suit pas.

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱