Apps & Jeux iOS par

Meta (Facebook) traverse une mauvaise passe

Meta (ex-Facebook) traverse une mauvaise passe. Mark Zuckerberg a pris la décision de réduire de 30% ses objectifs de recrutement en 2022. L’homme essaie de restructurer le groupe.

Meta (Facebook) traverse une mauvaise passe

Lors d’une réunion tenue le 30 juin dernier, le patron du groupe Meta annoncé sa volonté de réduire de 30% ses recrutements en 2022. Le géant américain avait prévu de recruter 10 000 ingénieurs. Suite à cette annonce, l’entreprise ne recruterait “que” 6 000 à 7 000 nouveaux salariés.

La nouvelle ne surprend pas les analystes, surtout que Meta a déjà annulé certains projets, notamment le développement de sa propre montre connectée. Les investissements alloués à d’autres projets seront réduits, notamment à « Facebook Dating », le concurrent de Tinder.

Mark Zuckerberg a également mis la pression sur ses employés pour faire partir les moins productifs. « De manière réaliste, il y a probablement un tas de personnes dans l’entreprise qui ne devraient pas être ici. J’espère qu’en augmentant les attentes, en fixant des objectifs plus ambitieux et en faisant monter un peu la pression, certains d’entre vous décideront que cet endroit n’est pas pour eux. Et je suis d’accord avec cette autosélection », a indiqué Mark Zuckerberg lors de la réunion.

Notons que l’enregistrement audio de la réunion est tombé entre les mains des journalistes de l’agence Reuters

Partage(s)
4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Suivez-nous
Rechercher
Top 5 articles du mois