Apple par

La France réclamera une taxe GAFA européenne en 2021 s’il n’y a pas d’accord international

Les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) plus que jamais dans le viseur de la France. Les multinationales, qui passent entre les mailles du filet des impôts dans de nombreux pays, vont peut-être très bientôt devoir se soumettre à l’hégémonie de l’Europe.

C’est en tout cas ce qu’espère Bruno le Maire, qui a annoncé qu’il réclamerait l’adoption au cours du premier semestre 2021 d’une taxe européenne sur les entreprises du numérique, du moins si les négociations internationales menées sous l’égide de l’OCDE ne menaient à rien.

GAFA e1571668209951 - La France réclamera une taxe GAFA européenne en 2021 s'il n'y a pas d'accord international

« S’il s’avère impossible de parvenir à un consensus d’ici la fin de l’année au niveau de l’OCDE (…), nous devrons disposer au début de l’année prochaine, en 2021, d’une solution européenne pour une taxation numérique », a-t-il déclaré à son arrivée à une réunion des ministres des Finances de l’Union européenne à Berlin.

Il a estimé que les géants du numérique, comme Google, Apple, Facebook ou Amazon (appelés les GAFA), étaient « les seuls gagnants de la crise économique » liée au Covid-19. « C’est une nouvelle raison d’accélérer le travail que nous avons au sein de l’OCDE pour avoir un impôt numérique équitable, mais aussi pour mettre en place un impôt minimum sur les sociétés », a insisté le ministre français.

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱