Apps & Jeux iOS par

GAFA : la taxe abandonnée par les Etats-Unis, la France dénonce “une provocation”

Fin de course pour les Etats-Unis. Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a décidé de quitter les négociations que mènent près de 140 pays depuis plusieurs mois pour instaurer la fameuse taxe numérique, destinée à récolter quelques deniers sur les services de multinationales, pour la plupart, américaines. Les Etats-Unis ont dénoncé le manque d’avancées des discussions, organisées par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

GAFA e1571668209951 - GAFA : la taxe abandonnée par les Etats-Unis, la France dénonce “une provocation”

Pour Bruno Le Maire, cette annonce est « une provocation ». Le ministre des Finances a expliqué sur France Inter que « c’est une provocation vis-à-vis de l’ensemble des partenaires de l’OCDE. Nous étions à quelques centimètres d’un accord sur la taxation des géants du numérique, qui sont peut-être les seuls au monde à avoir tiré d’immenses bénéfices du coronavirus ». Il poursuit : « Qu’est-ce que c’est que cette manière de traiter les alliés des États-Unis, de nous menacer systématiquement de sanctions ? ».

Il assure que la France va appliquer « quoiqu’il arrive » une taxe aux GAFA dès 2020 « parce que c’est une question de justice ». Il précise que la taxe française « n’avait jamais été retirée, mais simplement suspendue pour quelques mois ». « Soit les États-Unis reviennent sur leur position et on arrive à un accord d’ici la fin de l’année 2020 et c’est la taxation internationale qui s’appliquera (…), soit il n’y a pas d’accord à l’OCDE parce que les États-Unis sont le seul pays à bloquer, dans ce cas on appliquera notre taxe nationale », conclut-il.

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱