Insolite & Humour par

Des hackers vendent les données de 73 millions d’internautes sur le dark web

Confinement ou déconfinement, rien ne change vraiment au pays de la piraterie. Le groupe de hackers ShinyHunters a en effet revendiqué un sacré coup en annonçant avoir réussi à accéder aux bases de données de pas moins de 10 services différents. Ils ont pu récupérer les informations de 73,2 millions d’internautes. Ces données sont désormais vendues sur le dark web.

hacker - Des hackers vendent les données de 73 millions d’internautes sur le dark web

Ainsi, sont concernées les données des services suivants :

Zoosk (application de rencontres) : 30 millions de données
Chatbooks (service d’impression) : 15 millions de données
SocialShare (plateforme de mode coréenne) : 6 millions de données
Home Chef (livraison de nourriture) : 8 millions de données
Minted (place de marché en ligne) : 5 millions de données
Chronicle of Higher Education (journal en ligne) : 3 millions de données
GGuMim (magazine de meubles coréen) : 2 millions de données
Bhinneka (commerçant en ligne indonésien) : 1,2 million de données
StarTribune (journal américain) : 1 million de données

Autrement dit, si vous comptiez sur Zoosk pour faire des rencontres, vous n’avez peut-être pas choisi la meilleure application… Les hackers vendent ces données pour seulement 18 000 dollars… ShinyHunters avait également piraté Tokopedia, le plus grand commerçant en ligne indonésien. Aucune des entreprises listées n’a voulu faire de commentaires après avoir été contacté par ZDnet. Chatbooks a publié un communiqué de presse sur son site.

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱