Apple par

L’Europe s’oppose à une appli de traçage développée par Google et Apple

C’est hors de question ! L’Europe n’en veut pas. Alors que l’UE plaide pour et développe depuis quelques semaine une application de traçage qui permettrait de savoir si l’on a été en contact avec une personne infectée par le coronavirus, Apple et Google avaient, il y a quelques jours, affirmé travailler également sur un système commun pour que les iPhone et smartphones Android puissent communiquer entre eux, en Bluetooth.

Google Apple Logos 739x418 - L’Europe s’oppose à une appli de traçage développée par Google et Apple

Le souci, c’est que l’Europe émet des réserves sur ce partenariat entre deux multinationales. Le commissaire européen Thierry Breton estime que ce sont aux pays européens de développer des applications de traçage, et non à Google et Apple. « Il faut que les deux Bluetooth [iOS et Android] puissent se parler, c’est tout ce qu’on leur demande (…) On ne leur demande pas (à Google et Apple) de faire » eux-mêmes les applications, a déclaré le commissaire européen en charge du marché intérieur, devant la Commission des affaires européennes du Sénat.

Il a ajouté qu’il allait parler avec Tim Cook et Sundar Pichai (patron de Google) pour aborder ce sujet.  A voir donc ce qu’ils en penseront. Dernièrement, le secrétaire d’Etat au numérique Cédric O s’est déclaré perplexe face à une application de tracking, telle que StopCovid.

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱