iOS & Firmwares par

Les salariés qui surveillaient les discussions des utilisateurs de Siri ont été licenciés

Drôle d’annonce que voici. Il y a quelques semaines, World is Small vous apprenait que le célèbre assistant vocal de la marque à la pomme, Siri, qui se débat face à des concurrents tels que Google Assistant, avait mis en place un système d’écoute des utilisateurs : de nombreux employés de la firme californienne écoutaient toutes les requêtes pour permettre d’améliorer le programme. Le souci, c’est que parfois, on actionne sans faire exprès l’assistant vocal. Autrement dit, les employés entendaient des moments intimes, des insultes, bref, tout ce qui était privé.

Siri Animations - Les salariés qui surveillaient les discussions des utilisateurs de Siri ont été licenciés

Suite à la fuite de l’affaire dans la presse, Apple a immédiatement mis fin au programme et Cupertino avait annoncé que les discussions via Siri ne seraient plus surveillés, par peur de voir l’image d’Apple se dégrader. Mais cette décision n’a pas que des heureux : selon Irish Examiner, plus de 300 employés sous contrats privés auraient de ce fait perdu leur poste suite à l’arrêt du programme.

Toujours selon le site d’informations, chacun des employés pouvait écouter chaque jour jusqu’à 1000 enregistrements de conversations Siri. L’un des salariés a confié que la plupart des enregistrements ne durait que quelques secondes, et ne dévoilait rien de privé. Apple a donc préféré arrêter sèchement le programme, pour préserver son image, quitte à faire perdre à de nombreux salariés leur travail…

Partage(s)

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️

📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱