Autres sujets

Analyse : l’évolution du stockage en informatique

En moins d’un siècle, l’informatique a progressé de manière continue et à une vitesse exponentielle. Quand on prend le temps de regarder en arrière, l’un des aspects les plus impressionnants de cette évolution concerne les capacités de stockage des appareils.

disque dur externe - Analyse : l'évolution du stockage en informatique

Quelques chiffres

Depuis la disquette – premier outil de stockage informatique à proprement parler – lancée en 1967 par IBM, les choses ont bien changé. Ce système de stockage est resté très populaire jusqu’au début des années 2000 où il a été détrôné par l’arrivée des clés USB.

En seulement un peu plus de 30 ans, le stockage moyen est passé de 1,44 Méga-octets à plusieurs centaines de Giga-octets. Le prix moyen d’un Go a donc énormément chuté : si 1 Go coûtait en moyenne 3 millions d’euros en 1973, puis 40 000 euros en 1987, il ne coûtait plus que 28 centimes d’euros en 2007 !

Des appareils toujours plus performants, des fichiers toujours plus lourds

Cette impressionnante évolution des capacités de stockage des supports répond, certes, à un besoin, mais elle incite également à consommer toujours plus d’espace de stockage. Un simple logiciel de traitement de texte comme Word nécessitait en moyenne 360 Ko d’espace libre sur son disque dur en 1983, contre 3 Go en 2016 (soit plus de 3 millions de Ko). Pourtant, le traitement de texte reste parmi les activités les plus simples en informatique, ce qui nous laisse donc imaginer l’évolution des besoins d’autres types de logiciels.

Pour répondre à ces exigences, nos ordinateurs sont donc équipés par des disques durs toujours plus performants. Mais cette évolution se fait au risque de ralentir la machine en la surchargeant d’informations. C’est pour cette raison que les solutions de stockages externes, comme le cloud ou les disques durs externes, sont toujours aussi populaires. Elles permettent de conserver ses données sans pour autant alourdir son ordinateur.

Plus de sécurité et moins de contraintes

Si le système de stockage dit dans le « cloud » est de plus en plus populaire, il n’a pas encore détrôné l’éternel disque dur externe. D’abord, parce que nous sommes encore nombreux à nous méfier de cette solution qui nous force à mettre nos données personnelles là où elles peuvent être récupérées. Enfin, parce que le disque dur externe, en plus de proposer une solution de stockage pratique et à moindre coût, permet de transférer ses données beaucoup plus rapidement que le cloud sans nécessiter de connexion internet.

Les méthodes de stockage de données externes vont encore évoluer et sans doute de plus en plus rapidement, mais le disque dur externe et ses futures améliorations ont encore de beaux jours devant eux.

Partage(s)
Analyse : l’évolution du stockage en informatique
4 (80%) 1 vote

⬇️ Bons plans High-Tech ⬇️


📱 Retrouvez World Is Small sur iPhone & iPad : Téléchargez notre app gratuite ! 📱