Consoles par

Microsoft : fin de la rétrocompatibilité chez Xbox

Jouer à d’anciens jeux sur un appareil nouvelle génération… C’est possible grâce à la rétrocompatibilité ! Ce concept signifie qu’un matériel ou un logiciel est apte à prendre en charge des systèmes plus anciens.

La rétrocompatibilité est un élément important des jeux vidéo très apprécié des gamers. Et pourtant, Xbox a récemment déclaré ne plus vouloir sortir de jeux rétrocompatibles sur son catalogue en raison de problèmes juridiques et techniques.

La console Xbox n’est-elle pas en train de se tirer une balle dans le pied ?

Xbox a déclaré que les 76 jeux ajoutés à son catalogue de compatibilité descendante en novembre 2021 seront les derniers. Comment expliquer une telle décision dans un milieu où la rétrocompatibilité est un argument de vente central ?

Xbox s’est efforcé pendant des années à développer la mémoire historique des jeux pour rendre les titres des premières générations accessibles sur les nouvelles consoles. Cette période est maintenant révolue. Xbox a justifié cette décision par des restrictions de licence et des contraintes sur le plan juridique et technique. La société réoriente ses efforts pour rendre les jeux les plus populaires sur Xbox One compatibles avec le futur matériel Xbox. Peggy Lo, qui gère la compatibilité des jeux, a expliqué avoir atteint la limite d’ajout de titres du catalogue.

La rétrocompatibilité est appréciée chez les gamers

La rétrocompatibilité est très populaire chez les amateurs de jeux vidéo. Tous les titres culte comme Halo, Gears of War, Bioshock, Final Fantasy, Call of Duty ou encore Mass Effect sont rétrocompatibles.

La rétrocompatibilité est aussi un argument de vente pour les géants du gaming. Pourquoi acheter une nouvelle console si on ne peut pas jouer à ses jeux préférés ? Pour les joueurs, s’assurer une expérience améliorée tout en continuant à passer du temps sur leurs jeux de prédilection est un must.

La rétrocompatibilité était donc considérée comme essentielle par toutes les grandes marques jusqu’à l’annonce surprise de Xbox.

La rétrocompatibilité est mise en avant par d’autres acteurs du divertissement

Les lecteurs Blu-Ray modernes peuvent presque toujours lire les DVD aussi bien que les Blu-Ray. L’option de rétrocompatibilité des lecteurs leur permet de lire les anciens supports qui ne sont donc pas obsolètes. Un disque hybride DVD-BD peut lire un film en HD sur une platine Blu-Ray et au format DVD sur une platine DVD. Une solution qui permet de faciliter la transition d’un lecteur DVD classique à un lecteur Blu-Ray tout en continuant à visionner ses films favoris.

Tous les grands jeux classiques du casino peuvent aussi fonctionner sur les téléphones les plus modernes. La roulette, le poker, le blackjack ou le bingo sont disponibles sur mobile. Les graphiques sont améliorés par rapport aux versions antérieures mais le jeu reste exactement le même, que l’utilisateur soit dans un casino à Deauville ou sur une application compatible avec Android ou iOS comme Betway Casino en Ligne. De même pour les machines à sous : tout en conservant le même format traditionnel de 3 slots, les versions pour mobile offrent plus de thèmes, plus d’options de bonus et une expérience en ligne personnalisable.

D’anciens programmes conçus pour d’anciens logiciels restent compatibles avec les dernières versions de Windows. Pour ceux qui ne le sont pas, Windows a développé un mode de compatibilité. Son logiciel de résolution de problèmes de compatibilité recommande plusieurs paramètres à ajuster selon les résultats d’une analyse poussée. Il est ensuite possible de tester le programme. Si le programme se lance, c’est gagné. Sinon, il faut essayer de réajuster certains paramètres manuellement.

Malgré les efforts des géants du Net pour rendre le maximum de programmes, de logiciels et de jeux compatibles avec les dernières versions du marché, certaines applications deviennent complètement inaccessibles. Certaines start-up ont compris le problème et ont identifié la demande des gamers qui souhaitent continuer à jouer à d’anciens jeux. Android et iOS proposent sur leur catalogue des applications pour jouer à des jeux rétro. Chez Apple, c’est un sujet pris très au sérieux sachant que la tendance « rétro » est plutôt populaire.

Ces émulateurs de jeux offrent la possibilité de jouer à des grands classiques de chez Nintendo comme Super Mario, Duck Hunt, Outrun et Donkey Kong. Les applications pour jeux rétro auparavant accessibles sur N64, Nintendo et PlayStation font un tabac ces dernières années. On peut citer RetroArch, qui offre une super interface rétro. D’autres émulateurs intéressants pour les nostalgiques d’anciens jeux incluent Snes9x EX +, Nostalgia.NES, UN D, ClassicBoy, GENPlus Droid, MegaN64 et bien d’autres.

Les coûts liés à la prise en charge des anciens logiciels sont un inconvénient majeur au développement de la compatibilité. Le matériel doit être à la fois innovant mais aussi adapté aux anciennes versions des systèmes déjà existants. La rétrocompatibilité ralentit donc le développement de nouvelles technologies tout en étant très coûteuses. Il semblerait que ces deux critères aient aussi poussé Xbox à laisser de côté ce concept préférant se concentrer sur le développement de nouvelles consoles plus innovantes. Cette décision du géant Xbox laisse ainsi s’ouvrir une nouvelle fenêtre d’opportunités pour les entrepreneurs qui surfent sur la vague nostalgique des jeux passés. De nouvelles applications proposent donc de jouer à des jeux cultes des années 1990, 2000 et 2010, en adaptant d’anciens jeux aux mobiles d’aujourd’hui.

Partage(s)
4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivez-nous
Rechercher