iOS & Firmwares

Pegasus : le malware pourrait encore toucher 70 % des appareils iOS

Partage(s)

Récemment découvert, le malware Pegasus est capable d’enregistrer toutes les conversations d’un appareil sous iOS. Et d’après le cabinet MixPanel, 80 % des terminaux iOS ne seraient pas protégés.

Ce sont les cabinets LookOut et Citizen Labs qui ont révélé au grand jour le malware Pegasus et ce qu’il était capable de faire. Ce dernier, conçu par le groupe NSO composé de hackers, a pour but d’espionner les conversations téléphonique des appareils iOS. Il vise en particulier des opposants politiques et journalistes n’étant pas en phase avec la politique de certains pays.

parts-ios-septembre-2016Apple, face à cette révélation, a très rapidement réagi en proposant une mise à jour pour iOS (iOS 9.3.5). Ce patch est venu combler une faille d’iOS 9.3.4 nommée Trident. Ainsi, le cabinet MixPanel, qui édite des outils de statistiques pour le web et le mobile, indique que 80 % des appareils iOS ne sont pas « patchés ». Ils sont donc encore vulnérables. En effet, selon ses statistiques, moins de 30% (26,79 % pour être exact) à l’heure d’écriture de l’article ont procédé à la mise à niveau de leur iPhone, iPad ou iPod Touch.

Heureusement, ce chiffre augmente de jour en jour, car hier, seulement 25 % des appareils iOS avaient été patchés. Il est possible de suivre l’évolution des versions iOS utilisées sur cette page. Même si vous ne vous sentez pas concerné ni visé par le groupe NSO, il est tout de même fortement conseillé d’effectuer la mise à jour vers iOS 9.3.5. D’autant plus que d’autres groupes de hackers peuvent tout à fait exploiter cette faille à d’autres fins…

Partage(s)
Pegasus : le malware pourrait encore toucher 70 % des appareils iOS
4 (80%) 1 vote

📱 L'application World Is Small est disponible ! Télécharger WIS (gratuit) 📱

Rechercher
Suivez-nous