iPhone & iPod Touch

iPhone 7 : les fournisseurs d’Apple refuseraient de casser leurs prix

Partage(s)

L’époque où les iPhone se vendaient comme des petits pains fait bel et bien partie du passé. Depuis 2015, les ventes de smartphones dotés du sigle de la Pomme décroissent, et sont à leur plus bas niveau. Outre le fait de s’orienter vers la recherche d’un nouveau moteur de croissance, Apple aurait également exploré la piste de la réduction des redevances versées à ses fournisseurs, afin de voir peut-être à la baisse les tarifs appliqués sur ses iPhone. Malheureusement, il semblerait que les fournisseurs aient refusé de faire un effort pour l’iPhone 7.

Alors que d’incessantes rumeurs rapportaient dernièrement qu’Apple avait entamé les pourparlers avec ses principaux fournisseurs (Foxconn et ASE) dans l’optique de revoir à la baisse leurs factures respectives concernant l’iPhone 7, DigiTimes nous apprend que ces derniers auraient tout bonnement refusé, et auraient résisté à la pressions de la Pomme.

foxconn-remplace-la-moitie-de-ses-employes-par-des-robotsApple a enfin intégré le fait que les tarifs auxquels sont commercialisés ses smartphones sont assez élevés, et se serait donc décidée à revoir ceux-ci à la baisse, dès l’iPhone 7. Cependant, la firme voulait de la part de ses fournisseurs, que ces derniers réduisent les prix des composants d’environ 20%, tout en réduisant d’environ 30% ses commandes par rapport à l’année dernière…

Pour faire pression, Apple aurait décidé de faire jouer la concurrence auprès de ses fournisseurs, pour obtenir des prix préférentiels sur ces composants. Foxconn et ASE ont tout simplement refusé de répondre à la demande de la Pomme, qui s’est apparemment appuyée dans son argumentaire sur la disponibilité de prix attractifs de nouveaux fournisseurs, et sur le nombre sans cesse grandissant d’usines d’assemblage alternatives par lesquelles elle pourrait passer pour son iPhone 7.

En effet, Apple est attendue au tournant cette année, pour présenter le smartphone de la rédemption, qui selon les derniers bruits de couloir ne serait pas si fameux. Il reprendrait l’intégralité des atouts de l’iPhone 6S, agrémentés de quelques ajouts ici et là. Sera-ce suffisant pour justifier les prix salés auxquels nous aurons droit en septembre ? Le marché nous le dira bien assez tôt, ce n’est qu’une question de temps.

DigiTimes explique pour finir que le refus des fournisseurs de la Pomme peut s’expliquer par le fait que ceux-ci veuillent qu’Apple change sa politique à leur égard, consistant à vouloir à tout prix et à chaque nouvel iPhone, presser sur leurs bénéfices.

Partage(s)
iPhone 7 : les fournisseurs d’Apple refuseraient de casser leurs prix
4 (80%) 1 vote

📱 L'application World Is Small est disponible ! Télécharger WIS (gratuit) 📱

Rechercher
Suivez-nous