iPhone & iPod Touch

iPhone 5C de Syed Farook : son déblocage aurait finalement servi au FBI

Partage(s)

La police fédérale se déclare finalement contente après avoir déchiffré l’iPhone 5C du tueur de San Bernardino. En effet, bien qu’elle n’ait pas trouvé d’information importante dans le smartphone du terroriste (lire : Apple vs FBI : pas d’information importante dans l’iPhone 5C du terroriste ?), elle a finalement pu en déduire quelque chose.

iphone-syed-farookSelon les informations dévoilées par CNN, le FBI aurait découvert à partir des données enregistrées à l’intérieur de l’iPhone que le tireur de San Bernardino n’entretenait aucune communication directe avec l’Etat Islamique. Les enquêteurs ont également pu découvrir que Syed Farook n’a eu aucune interaction avec d’autres terroristes ou d’autres entités extérieures dans les 18 minutes suivant l’attaque qu’il a perpétrée. D’ailleurs, la police fédérale cherche toujours à savoir et comprendre ce qui s’est réellement passé durant ce laps de temps.

En somme, le déblocage de l’iPhone 5C du terroriste a finalement servi au FBI dans la mesure où cela leur a permis d’éliminer certaines interrogations dans leurs enquêtes. Par ailleurs, ce dernier entretient toujours aujourd’hui son bras de fer avec la firme à la Pomme afin de la contraindre à débloquer un autre iPhone, cette fois-ci lié au trafic de drogue.

Partage(s)
iPhone 5C de Syed Farook : son déblocage aurait finalement servi au FBI
3.33 (66.67%) 3 votes

📱 L'application World Is Small est disponible ! Télécharger WIS (gratuit) 📱

Rechercher
Suivez-nous