Opérateurs

Bouygues Telecom rejette la proposition de rachat de SFR

Partage(s)

En début de semaine, le groupe Numericable-SFR annonçait son intention de racheter l’opérateur Bouygues Telecom, pour la somme faramineuse de 10 milliards d’euros (lire : SFR veut racheter Bouygues Telecom pour 10 milliards d’euros). Face à cette proposition, Bouygues a décidé de réunir les membres de son conseil d’administration, afin de prendre une décision. Et le verdict est tombé : l’offre de rachat n’intéresse pas la firme convoitée.

SFR-BouyguesDéclinant toute négociation, Bouygues Telecom croit encore en son potentiel, et estime qu’il a encore sa place dans le marché des télécommunications. Même si son chiffre d’affaires ne montre rien de surprenant, la société s’accroche aux dispositions qu’elle a prises pour redresser la barre. Le conseil d’administration est d’autre part pleinement conscient que le fruit de ces mesures ne se verra pas avant 2017, au bas mot.

L’opérateur s’est exprimé au sujet de son refus, afin d’en expliquer les réserves : « Le conseil considère que l’opérateur est particulièrement bien placé pour bénéficier de cette croissance sachant qu’il dispose d’un avantage concurrentiel fort et durable grâce à son portefeuille de fréquences et à son réseau 4G reconnu comme l’un des meilleurs du marché. L’opérateur, devenu l’animateur du marché du Fixe, bénéficie également de sa percée dans l’Internet Haut Débit et du lancement réussi de sa Bbox Miami sous Android. Enfin, l’accélération de la transformation de l’entreprise conduit à une structure de coûts de plus en plus compétitive. »

Bouygues Telecom a conclu sur des remerciements et des encouragements, destinés à l’équipe administrative et à l’ensemble de ses collaborateurs. Une façon de leur exprimer une certaine gratitude, et de raviver leur motivation.

Partage(s)
Noter cet article

📱 L'application World Is Small est disponible ! Télécharger WIS (gratuit) 📱

  • AZ

    Je trouve que c’est Bouygues qui devrait manger SFR, SFR sont plus cher réseau pas terrible, et SAV sans plus.

Rechercher
Suivez-nous