Apple

Corée du Sud : victoire juridique d’Apple contre Samsung

Partage(s)

Le tribunal sud-coréen a rejeté l’accusation de contrefaçon de brevet de Samsung contre son grand rival Apple. Cette poursuite visait à interdire la vente des anciennes versions d’iPhone et iPad dans le pays.

Les anciens modèles d’iPhone et d’iPad pourront continuer à être commercialisés en Corée du Sud, au grand désarroi de Samsung. Un juge de la Cour du district central de Séoul a en effet rejeté mercredi une plainte de Samsung visant à interdire la vente de l’iPhone 4 et l’iPad 2 d’Apple, selon l’agence Reuters. La demande de Samsung était de plus de 95 millions de dollars en dommages et intérêts.

Men pose with Apple iPhone 4 smartphone in photo illustration in Zenica
Samsung a allégué que les terminaux de la firme de Cupertino violaient trois de ses brevets mobiles et ne devraient donc pas être autorisés à la vente en Corée du Sud. Notons que ce conflit remonte à 2012, lorsque l’injonction a été imposée sur les produits d’Apple.

La même injonction a par ailleurs été émise au cours d’une autre affaire dans laquelle le tribunal de Séoul a statué qu’Apple et Samsung ont tous les deux violé les brevets de l’un et de l’autre.

Partage(s)
Noter cet article

📱 L'application World Is Small est disponible ! Télécharger WIS (gratuit) 📱

Rechercher
Suivez-nous