Apple

Tim Cook a visité les usines de Foxconn en Chine

Partage(s)

Une enquête indépendante menée dans les usines de l’un des principaux sous-traitants du fabricant informatique Apple, a mis en avant des «problèmes importants».

Dans un communiqué publié jeudi, la Fair Labor Association (FLA) a indiqué avoir «obtenu des engagements» substantiels de la part d’Apple «après une enquête indépendante et complète qui a mis en avant des problèmes importants dans les conditions de travail de trois usines en Chine opérées par le principal sous-traitant d’Apple, Foxconn».

Une enquête de «près d’un mois a révélé des heures supplémentaires excessives et des problèmes de rémunération de ces heures supplémentaires, des risques en termes de santé et de sécurité, des manquements cruciaux de communication qui ont mené à un sentiment généralisé de conditions de travail peu sûres chez les ouvriers», explique la FLA.

Heures de travail excessives :

«L’enquête a notamment découvert qu’au cours des douze derniers mois, les trois usines où des problèmes ont été trouvés avaient dépassé à la fois les normes de 60 heures de travail hebdomadaires de la FLA (y compris les heures supplémentaires) et les limites légales hebdomadaires chinoises de 40 heures plus 36 heures supplémentaires maximum», détaille le communiqué.

«Pendant les périodes de pic de production, le nombre moyen d’heures travaillées dépasse les 60 heures par semaine. Il y a eu des périodes pendant lesquelles certains employés ont travaillé plus de sept jours d’affilée sans l’interruption requise de 24 heures», ajoute-t-il.

Apple s’est engagé auprès de l’association à «ramener les heures de travail aux limites légales tout en préservant leur rémunération, à améliorer les conditions sanitaires et de sécurité et à offrir (aux ouvriers) des possibilités réelles» de faire entendre leurs doléances, ajoute la FLA.

Recommandations acceptées :

«Apple et son sous-traitant Foxconn ont accepté nos recommandations et nous allons surveiller les progrès et en faire état publiquement», a commenté Auret van Heerden, le directeur général de la FLA, cité dans le communiqué.

Foxconn a notamment accepté de mettre ses usines en conformité totale avec les limites légales chinoises et les normes de la FLA sur les heures de travail d’ici juillet 2013«, selon un plan proposé par l’association.

La FLA dit avoir passé 3000 heures au total à inspecter trois usines de Foxconn et avoir interrogé 35’000 ouvriers.

L’organisme va continuer à surveiller les conditions de travail dans ces usines pour «vérifier la mise en oeuvre» des promesses d’Apple.

L’association avait été chargée à la mi-janvier par le groupe californien d’inspecter les usines de ses fournisseurs chinois et notamment celles de Foxconn, après avoir été accusé d’y laisser perdurer des conditions de travail déplorables.

La FLA compte dans ses membres des universités, des organisations à but non lucratif et des entreprises.

Partage(s)
Noter cet article

📱 L'application World Is Small est disponible ! Télécharger WIS (gratuit) 📱

Rechercher
Suivez-nous